Les Carmes à Mancera

Mancera de Abajo a le privilège d’avoir abrité trois personnages-clés de l’ordre carmélite et de la chrétienté : Sainte-Thérèse de Jésus, Saint-Jean de la Croix et Sainte-Maravillas de Jésus.

La participation de Luis de Toledo, IVe Seigneur de Mancera et des Cinq Villes, fut fondamentale dans le transfert de la première fondation masculine de Duruelo, en 1570. Celui-ci vivait dans le palais de la ville et allait fréquemment prier et se confesser au couvent de Duruelo. Voyant les mauvaises conditions dans lesquelles les gens vivaient là-bas, il convainquit Saint-Jean et le frère Antoine de s’installer à Mancera, sur un terrain qu’il possédait, où il paya de ces deniers, les travaux de construction du nouveau couvent.

Les Carmélites sont restées à Mancera jusqu’en 1600. Pendant environ un an, Saint-Jean de la Croix a vécu dans la ville où Sainte-Thérèse l’a visitée à plusieurs reprises lors de ses déplacements à Salamanque. Après le départ des Carmélites, le couvent fut occupé par l’Ordre des Minimes de Saint-François de Paule, jusqu’à son abandon définitif au XIXe siècle. En 1944, Sainte-Maravillas de Jésus fonda de nouveau le couvent des Carmélites, aujourd’hui féminin, sur les ruines de l’original.

  - Page Web de l’Ordre du Carmel Déchaux Séculier.
- Page Web sur la Mère Maravillas.
- Livre : L’Espagne thérésienne ou Pèlerinage d’un flamant à toutes les
fondations de Sainte-Thérèse. Bibliothèque numérique de Castille et Léon
.
 
   
Ayuntamiento de Mancera de Abajo. 2018
Plaza La Paz, 1 - 37315 - Mancera de Abajo. Telf.: 923 56 00 01